Les 28 et 29 août dernier le Epsilon 3D Sailing Team a participé à la Duo du Crouesty organisée par le YCCA.

Particularité de cette régate qui se courre en double et en Osiris, les départs se font en fonction des ratings de chaque bateaux avec un calcul d’allégeance de temps sur la ligne de départ et non sur la ligne d’arrivée

Principa intérêt de cette formule, le résultat sur l’eau est égal au résultat au tableau d’affichage, c’est donc un classement en temps réel, au gros ratings de batailler pour rattraper les plus petits ratings partis devant.

A bord de notre A31 nous partons dans les 5 derniers du fait de notre coefficient OSIRIS de 26

Samedi 28 août

Belle journée ensoleillée, légère brise et mer calme.</p>

Remontée au près vers Chimère et nous profitons d’une adonante nous permettant de passer sur un bord lorsque la plupart de nos concurrents doivent tirer des bords. On enroule la marque puis envoi du spi max qui nous permet de reprendre une partie de la flotte. </p>

Direction Sud Quiberon, nous sommes à la fête, la vitesse et là et nous passons les J24, le Figaro 2,…. Arrivée à quelques centaines de mètres de la marque, le vent s’essouffle puis disparait totalement. Tout le monde reviens par derrière, tassement de la flotte. Comme à l’habitude nous gérons mal cette transition, hésitant sur la trajectoire t sur la voile à préparer une fois la marque passée

Nous optons pour le Code, une fois encore erreur d’appréciation quant à l’usage de cette voile, le vent rentre, l’angle se ferme, impossible de tenir le Code. Nous devons abattre  afin d’affaler et de repasser sous J2. Nous perdons de précieux mètre que nous ne referons pas.

Nous reprenons quelques bateaux sur les derniers bords qui nous amènent à la ligne d’arrivé située en baie de Kerjouano mais pas assez.

Nous nous classons finalement 13ème de cette première manche quand nous étions 4 ou 5 avant que le vent ne s’écroule.

Il nous faut encore travailler sur ces transitions que nous gérons très mal et sur nos choix de voiles. Frustante première journée

Dimanche 29 août

Même conditions de mer avec un vent plus soutenu.

Départ sous spi, nous partons avec 30 secondes de retard sur la ligne

Sur le bord suivant, nous devons lofer sous Spi pour atteindre la prochaine marque. Notre bloquer de drisse lâche, le spi tombe, on passe sous J2, le temps de ranger et de se remettre ne configuration d’envoi de spi, la marque et passé et on renvoi direction Sud Quiberon. Nous choisissons notre spi de capelage pensant que le vent va refuser (difficile de lofer avec notre spi Max), encore une fois, erreur de voile, le vent baisse et adonne, le spi Max aurait été le bon choix.

Nous finissons au petit train dans le groupe que nous n’avons pas quitté pendant

Ces deux journées de régates nous font nous placer 18ème sur 20. Loin de nos objectifs.

Prochaine régate le Spi Ouest France du 8 au 10 octobre.