Le week-end du 1er mai, le YCCA organisait la One Two Cup, épreuve sur deux jours, proposée au double et au solitaire.

Parcours côtiers en baie de Quiberon entre 7 et 30 milles nautiques.

Pour notre équipage,il s’agissait de notre première confrontation en régate avec notre nouveau bateau un Sun Fast 3200. Aucunes ambitions précises de résultats, mais l’envie de naviguer et de découvrir ce nouveau bateau.

Dans la catégorie double, nous étions 14 engagés qui composaient une flotte hétéroclite: JPK 10.10, Grand Surprise, Sun Fast 3200, Suspens, Elan 333, First 24 (nouvelle génération), First 31.7, Kelt 9,…..

Le samedi, au menu un parcours de 26 milles nautiques dans un vent de 12/13 noeuds au départ qui devait baisser au cours de la journée. Ce beau parcours en baie entre baie de kerjouanno, Sud et Nord Quiberon, le rocher de la Vieille, la recherche et Sud Méban nous aura fait naviguer à toutes les allures.
Après un bon départ en 3 ème position, nous maintenons notre position dans le groupe de tête pour arriver 4 ou 5 à Sud Quiberon avant de rejoindre le rocher de la Vieille.

Sous spi, nous sommes régalés sur ce bord. A part une petite alerte lors de notre empannage ou le pilote automatique décide de décrocher.


Arrivés à Houat, le vent faiblit et adonne, nous hésitons à envoyer notre code 5, mais la distance restant à couvrir nous dissuade de réaliser cet envoi. La prochaine fois, nous serons plus hargneux sur ce point.

Nous doublons Houat en 3ème ou 4ème position.

Après la Vieille le vent baisse, et le second groupe formant la flotte nous rejoint.

Au près, nous partons vers Hoedic au début de ce bord qui doit nous conduire vers la Recherche. Nous comprenons vite que ce choix n’est pas le bon et voyons que nos concurrents ayant choisis de se recentrer en baie profite d’un peu plus d’air. Nous les rejoignons au gré de quelques virements de bords et jouons les adonnantes et les refusantes tout au long de ce bord qui nous voit atteindre la recherche en seconde position. Nous sommes heureux de voir que le SunFast nous permet de recoller à la flotte et de nous « refaire » quand notre choix de départ, sur ce bord, n’était pas le bon.

Il nous reste un dernier bord ou nous maintenons notre place derrière le First 24, en anticipant une rotation du vent qui nous fait passé du largue au près. Un affalage bien anticipé nous permet de maintenir notre avance sur le second groupe.


Verdict de cette première manche, second en temps réel et troisième en temps compensé.

Nous sommes ravis de cette première journée.

Le dimanche 1er mai, la météo annonce un vent médium qui se maintiendrai entre 10h00 et 12h30 pour chuter ensuite.
Nous attaquons la journée avec un vent de 15 à 18 noeuds.

Deux manches pour cette journée, un parcours d’une quinzaine de milles d’abord, puis un dernier petit parcours de 7 milles.

Après deux bons départs sur ces deux manches, nous terminons 3ème en réel (5ème en compensé) de la manche 1 et 7ème en réel (8ème en compensé) de la manche 2 du jour.

La seconde manche s’étant courue dans un vent léger devenant très léger au moment de regagner le port.

Bilan de cette One Two Cup, une place de 5ème au général, un résultat qui nous satisfait pleinement pour cette première régate à bord de notre SunFast 3200.